Vingt-ans déjà....

Bonjour à tous.


Le 11 juillet 2001, nos enfants Héloïse et Aurélien*, Lysiane et moi, mettions pour la première fois les pieds sur l’île.

Tous les quatre au volcan en janvier 2002.


Pas facile de faire ses valises, de s’éloigner de ses proches, de ses amis, de sa région pour aller à l’aventure, certes sans risque. Aujourd'hui, on peut prendre l’avion et rentrer en une nuit en métropole. Est-ce toujours un plan de rêve pour vivre une expérience hors du commun, s’installer à plus de 10000 kilomètres dans une région inconnue avec son mode de vie, son histoire, sa culture, son climat? Aurons-nous la certitude de s’intégrer à la population locale ? Alors, exil, asile, prison dorée ou paradis. Nous avons demandé à Saint-Pierre de nous remettre les clés « de la ligne paradis ». (pour ceux qui connaissent notre adresse)


Depuis ce 11 juillet, l'eau a coulé dans les ravines, le volcan la pété plusieurs fois. Oui, nous avons travaillé au soleil, oui, nous nous sommes investis dans nos tâches, oui, l’île et ses habitants nous ont adoptés.


On n'oubliera jamais le premier cyclone, la première éruption en 2002, notre première baleine, les îlets dans les cirques, la Plaine des Sables, les nombreuses cascades plus belles et plus hautes les unes que les autres, la Côte Sauvage… La Réunion et les Réunionnais.


Il m’a semblé judicieux de rassembler quelques photos d’éruptions du Piton de la Fournaise dans cette galerie

20 ans d'images inoubliables du Piton de La Fournaise


*Les enfants ont quitté l’île pour des études supérieures.

Posts à l'affiche
Posts Récents