Les coulées du 29 juillet

et 12 août 2019.

Les coulées du 29 juillet et des 12 et 13 août 2019

 

Déjà, quatre coulées en 2019, le volcan est bien malade cette année. Certes, ce ne sont pas de gros « pés » mais le monstre nous rappelle qu’il est là à travers fissures et failles, toujours prompt à dégazer.

 

Le lundi 29 juillet, c’est la troisième coulée de l’année, toujours dans l’Enclos au niveau de la Chapelle Rosemond. Pas besoin de longue marche, on la voit des remparts du parking du Pas de Bellecombe Jacob. Une petite coulée qui n’a duré que quelques heures mais qui a ravi ceux qui sont venus le jour même. Le mardi matin, c’était fini.

Moralité : ne pas remettre au lendemain ce qu’on peut faire le jour-même.

Le 12 août, c’est une nouvelle alerte, cette fois-ci, ce n’est pas la même chose:  la coulée liquide dévale les pentes de l’Enclos, c’est la première fois depuis 2007.

La route des laves sera-t-elle coupée ? Allait-on revoir une « Eruption du siècle » du côté du Tremblet, ou la copie des éruptions de 1986 en plusieurs étapes, d’abord dans l’Enclos, puis dans les pentes et finalement à Takamaka et à la Pointe de La Table ?

On imagine la chienlit. Vite, il faut réagir, il faut stopper la courante du monstre.

Alors tout le monde accourt, touristes et locaux rivalisent d’ingéniosité pour stopper les ardeurs de la bête, chacun a sa méthode et ses potions magiques : provoquer un gigantesque embouteillage pour barrer la route, dévaliser nos grandes pharmacies de smecta et autre immodium, arroser les pentes de mixture de jus d’aloé vera et autres remèdes de grand-mère…

Et la diarrhée s’arrêta dans la nuit du13 août.

Le Pas de Bellecombe renommé Pas de Bellecombe Jacob

"Le Pas de Bellecombe: il est bon de rappeler qu'il aurait été découvert par un esclave nommé Jacob, en 1768, qui faisait partie de l'expédition du gouverneur de Bellecombe, avec une vingtaine de personnes. Jacob serait descendu dans l'Enclos avec l'intendant Crémont et un dénommé Guichard(1), alors que le Gouverneur, lui, avait pris le chemin du retour avant même sa découverte (2)... . En 1771, à l'occasion d'une éruption, Crémont réempruntera le passage avec Commerson et Lislet-Geoffroy." Alain Martel

http://www.randoreunion.fr/s070322.html 

  1. Jacob serait descendu avec la promesse de recevoir six pièces de toile, un acte de trahison pour les Marrons pour qui l’enclos était un lieu de refuge.

  2. Le gouverneur Bellecombe ne descendit pas dans l’enclos à cause d’une..., je vous le donne en mille, d’une « colique de ventre ». D’après Enis Rockel "Histoires extraordinaires de l’Isle Bourbon.

A propos du Pas de Bellecombe; Un "oubli" de l'histoire, une embarrassante découverte.  JIR du 05 septembre 2018