Bassin Fouquet

Au départ du sentier du Taïbit, il faut 45 minutes sur le GR R1 pour descendre au magnifique Bassin Fouquet, lieu de repos et de baignade apprécié des randonneurs. Peu d’eau dans le bassin à cette période, impossible de sauter des rochers… ce qui n’empêche pas un bain agréable dans une eau bien fraîche.

Les reflets des "peintures" sur la roche donnaient un air de fête au Bassin.


Des grafittis partout… ? Non, les traces de l’homme de Fouquet.

Comme ses célèbres ancêtres de Néandertal ou de Tautavel, il a d’abord découvert la grotte et puisé dans la source ferrugineuse pour faire sa peinture et s’initier au plaisir de l’art rupestre.

Pour pinceau, il n’a utilisé que ses mains, que ses doigts, et comme ses prédécesseurs il a mis en scène les éléments de son environnement qu’il a peints sur les rochers, on se croirait à l’âge du cheval… photo 3

L’homme de Fouquet: sait-il écrire, fait-il du kitesurf, fume-t’il ? photo 5 On ne le saura sans doute jamais.

Au premier épisode de fortes pluies, le Bras Rouge se chargera de laver les roches, les fresques à la peinture ocre s’écouleront vers la mer, adieu les œuvres de l’artiste. Adieu l’homme de Fouquet le maître du « Ravine Art ».


D’habitude pour analyser une œuvre d’art, il faut lire les explications ; ici à l’inverse, la compréhension de ce texte nécessite le visionnage des photos ci-dessous.

Bassin Fouquet

Posts à l'affiche