Les Trous Blancs

Les Trous Blancs

En partant de la zone forestière, on arrive rapidement dans les pâturages de La Plaine des Cafres, on se retrouve devant trois cratères aux falaises blanches.  En fait, ces cratères  sont des maars(1) qui pourraient être remplis d’eau comme le Bassin Blanc à Maurice ou le Lac Pavin en Auvergne.  

Même avec un peu de brouillard, ils  ont l’air bien  inoffensifs  dans ce magnifique paysage de moyenne montagne propice à l’élevage des bovins. Certes les remparts sont protégés par des barbelés, mais rien de bien inquiétant à première vue.

Et pourtant ! Il y a 3000 ans(2), de violentes éruptions en partance des Trous Blancs, en dehors de l’enclos, ont abouti dans la mer à Saint-Pierre (Pointe du Diable).  

Alors de quoi s’alarmer ?  Extraits du texte de Villeneuve dans la Revue européenne de géographie.

1.De l'allemand "maar" cratère. Un maar est un cratère volcanique d'explosion, parfois rempli par un lac ou envahi par la mer.Pour les maars, le phénomène est le suivant : le magma, en remontant vers la surface, rencontre dans le sous-sol une nappe phréatique ou un cours d'eau souterrain. Une partie de cette eau se vaporise alors sous l'effet de la chaleur ou de l'humidité, ce qui entraine une importante augmentation de la pression dans le sous-sol, au point que les roches en surface sont soudain éjectées à la manière d'un bouchon de champagne. wikipédia

2. Les nouvelles recherches estiment que la coulée a eu lieu il y a 3000ans. Avant on pensait 6000 ans.

Coulée des Trous Blancs
qui arriva à La Pointe du Diable