Les sources Manouilh 

en partant d'Hell Bourg

Retour Salazie

Sources Manouilh

Hell Bourg

Les sources Manouilh

 

En 1916, au hasard d'une sortie dans les bois, un jeune de Salazie, L.E. Lucilly dit "Manouilh" découvrait au pied d'une paroi rocheuse plusieurs sources chaudes entourées de dépôts de couleur ocre.
Fortement chargées en calcaire dissous, ces eaux sont pétrifiantes; les plantes autour des sources sont moulées par des dépôts calcaires successifs. Lorsque la matière végétale disparaît, les empreintes des tiges et des feuilles sont fossilisées.
Les eaux sont également ferrugineuses : le fer, présent en solution, se dépose également puis s'oxyde souillant ainsi de rouille la blancheur des concrétions calcaires. Les températures aux points de sortie sont d'environ 31°C, d'où des phénomènes de condensation et les vapeurs observées. Les eaux remontent des profondeurs par les fractures visibles sur la paroi, face à vous quand vous débouchez du sentier.

 

Extrait du texte figurant sur le panneau à l'entrée du site, à partir des informations réunies par le géologue Jean-Louis Haurye