Des cases créoles à Hell Bourg

Retour Salazie

Sources Manouilh

Hell Bourg

Clochemerle à Salazie pour un hommage aux poilus réunionnais.

Ce 11 novembre 2018, nous fêtons le centenaire de la fin de la première Guerre Mondiale. La Réunion (La colonie) a fourni son contingent de soldats pour défendre la France. Quinze mille jeunes hommes sur une population de cent cinquante mille habitants sont partis combattre l’ennemi dans les Ardennes et les Dardanelles(1). Une moitié seulement en est revenue. On ne le sait pas assez.

En 1931, avec les crédits de l’état, le député Gasparin offre à la commune de Salazie la statue de Carlo Sarrabezolles (2) : l’Ame de la France (3) en hommage aux morts de la Grande Guerre. La statue de bronze est placée au centre du village devant la mairie et face à l’église. L’Ame de la France est représentée par une magnifique jeune femme aux seins nus portant un casque sur ses tresses (Jeanne d’Arc ou Marianne selon chacun) faisant le V de la victoire avec un brin d’olivier dans une main et un bouclier dans l’autre.

Choking, une « dévergondée » devant notre église, qui trouble nos jeunes gens! Impossible. Le curé Bourasseau n’accepte pas la concurrence de cette jeune femme devant sa nouvelle église, une copie de la cathédrale de Reims. C’est la mobilisation générale. Cacher ces seins que je ne saurais voir. On propose d’habiller la jeune guerrière, le maire de la Troisième République refuse de détourner l’œuvre de l’artiste.

.

En 1941, le régime de Vichy donne à Bourasseau l’autorisation d’enlever la statue. On tente vainement de la desceller du support avec des cordes. "Alors si c’est impossible, allons-y à la dynamite" propose Bourasseau. L’indécente se retrouve en plusieurs morceaux.

En 1948 (4), avec le retour de la République , on décide de replacer la statue ressoudée à Hell Bourg devant l’annexe de la mairie de Salazie. Malheur à elle, cette fois-ci c’est le cyclone (5) qui l’emporte. Elle restera une vingtaine d’année dans un débarras du coiffeur. On comprend mieux pourquoi elle a toujours ses très belles tresses.

En 1968, signe des temps, alors que l'on réclame la libération des mœurs pendant les événements de Paris, on ressort la jeune femme dénudée devant la mairie annexe d’Hell Bourg.

Aujourd’hui, c’est le monument aux morts du village et la statue est déclarée monument historique. Un sacré clin d’œil à l’histoire du XX ème siècle. (6)

1. "La bataille des Dardanelles, est un affrontement de la Première Guerre mondiale qui opposa l'Empire ottoman aux troupes britanniques et françaises dans la péninsule de Gallipoli dans l'actuelle Turquie du 18 mars 1915 au 9 janvier 1916."Wikipédia 

Les empires britanniques et français y envoyèrent beaucoup de soldats de leurs colonies.

2. Carlo Sarabezolles le site du sculpteur.  http://www.sarrabezolles.org/

3. "L'Âme de la France est le nom donné par le sculpteur français Carlo Sarrabezolles à trois statues monumentales identiques qu'il a réalisées dans trois matériaux différents durant l'Entre-deux-guerres, la première en plâtre en 1921, la deuxième en pierre en 1922 et la dernière en bronze en 1930. D'une hauteur de 3,20 mètres, elles représentent une guerrière aux seins nus levant les bras vers le ciel." Wikipédia C’est cette dernière qui sera offerte à la commune de Salazie.

4. En 1948 sort "Clochemerle ,un film français réalisé par Pierre Chenal, d'après le roman de Gabriel Chevallier. Dans un village du Beaujolais, l'installation d'une vespasienne devant l'église provoque l'indignation de la communauté catholique" Wikipédia

5. Le  cyclone de 1948 : le cyclone le plus dévastateur dans les mémoires des réunionnais (165 morts, des vents de 250 kms/h) mit fin à l’activité thermale à Hell-Bourg.  "La découverte des sources thermales en 1831 à Bras-Sec et en 1832 au lieu-dit Bé-Mahot permet la croissance du village d'Hell-Bourg vers un apogée autour de 1875. Cette croissance est fortement liée au thermalisme et au rôle joué par les thermes d'Hell-Bourg. L'Hôtel des Thermes (ancien hôpital militaire) était le rendez-vous « à la mode » des curistes anémiés puis, à la suite de difficultés financières, les sources sont fermées puis détruites par les cyclones successifs. Le cyclone de 1948 engloutit la source et Cilaos, également doté de thermes, est préféré à Salazie." Wikipédia

 

6. Le magnifique texte de Marie Claude David Fontaine dans DPR974. Ainsi parla la statue de Hell-Bourg/

La statue d'Héva de Marco Ah-Kiem