Le sentier  du Piton de Bert en VTT                

De la Plaine des Sables au  Piton de Bert.

La Réunion à vélo: circuits 34 et 35

En 2017, lors d’une éruption, je vous annonçais que bientôt on pourrait aller au Piton de Bert en vélo par la voie DFCI : Défense de la Forêt Contre les Incendies .

Le sentier longeant le rempart de Bellecombe n’étant pas très long, on peut rallonger le circuit en commençant  au parking du Pas des Sables. Ne pas oublier de faire un petit tour au belvédère pour admirer encore une fois cette Plaine des Sables.

D’entrée on descend les sept virages du rempart des Sables pour se retrouver sur la route en contrebas.  Aujourd’hui, pas trop de nids de poule sur la piste, il faut dire qu’il n’a pas trop plu ces derniers temps. Ce qui ne veut pas dire que les voitures vont bien vite. Avec le vélo, on peut même doubler le chauffeur très précautionneux pour les amortisseurs de son l’auto. La longue ligne droite nous mène au premier parking du Piton Chisny. De là quelques virages et une petite montée d’une centaine de mètres longeant les « gendarmes » nous amène au parking Foc Foc, départ du sentier pour le Piton de Bert. On peut continuer la route et faire un petit aller-retour au Pas de Bellecombe pour aller revoir le Formica Léo et le Dolomieu.

Au parking, la route forestière (1) réhabilitée dans le cadre de la DFCI est fermée. Il faut contourner la barrière,  passer entre deux plots de bois pour emprunter la piste réservée aux engins de secours. Cette piste suit, croise et recroise le GR R2. Les premiers cents mètres assez chaotiques demandent un peu plus de vigilance sur les parties rocheuses. Ensuite le sentier est facile : attention cependant aux parties sableuses dans certains virages. On arrive rapidement aux bords de l’Enclos avec le Piton Rouge sur la droite, ensuite suivre la piste jusqu’au Piton de Bert.(2)

Bonne surprise, la végétation semble reprendre doucement, on remarque encore des branches carbonisées. Malheureusement les deux citernes construites par l’ONF ne sont pas un modèle d’intégration dans le paysage surtout que l’une des deux est déjà taguée !

En bas dans l’enclos, les dernières coulées sont bien visibles. Des  parties plus jaunes semblent indiquer qu’à cet endroit la lave est encore chaude. Vers dix heures, les premières brumes bouchent par intermittence la vue sur La Fournaise et rafraichissent le site (3). Il est temps de repartir.

Retour par le même chemin, aucune difficulté à part la remontée des sept virages du Pas des Sables.

 

(1) Il faut noter qu’aucun gravat n’a été ramené, les travaux ont été réalisés avec les matériaux qui se trouvaient directement sur le site. Info.re août 2017.

(2) En cas de brouillard, faire demi-tour. On passe trop près du rempart.

(3) Le sentier du Piton de Bert à plus de deux mille mètres d’altitude est très fréquenté lors des éruptions du sud de l’enclos, il faut rappeler que le climat y est rude : pluies assez fréquentes et froid intense pendant l’hiver austral.

Le panneau d'affichage                                                                                                                   

 

Piton de Bert
Départ du Pas des Sables
Piton de Bert
Bord de l'Enclos
Piton de Bert
Les remparts
Piton de Bert
VTT et Piton de Bert
Piton de Bert
Coulées de lave dans l'enclos
Piton de Bert
Traces du feu: branches carbonisées
Piton de Bert
Plaques encore chaudes?
Piton de Bert
Le rempart
Piton de Bert
Piton de Bert, citerne et rempart
En voir plus