Après le déconfinement, ça va piquer...

26 Apr 2020

Mauvais  temps pour les chasseurs de guêpes.

 

Le covid 19  a aussi fait le malheur des chasseurs-guêpes. Cette année mon rôdeur de guêpes attitré n’est pas venu à la maison, pourtant je les avais repérés les nids dans les haies et dans le latanier, un arbre qu’elles aiment bien. Les polistes (nom scientifique) commencent par construire le support qui s’accroche aux feuilles et ensuite les jeunes ouvrières s’occupent des alvéoles hexagonales qui accueilleront les larves.

 

Pour le chasseur, c'est un manque à gagner important vu le prix du nid, le « caviar péi ». Du coup, les croyants n’ont pas eu leurs larves de guêpes péi, grillées ou en cari pour le vendredi saint.(1) Ils ont pu se consoler en achetant les larves congelées de Madagascar dans les grandes surfaces.

 

C’était la nourriture des « marrons » qui se réfugiaient dans les Hauts. Ils se nourrissaient de larves ou de « zandettes (2) » (ver dans le bois mort) pour compenser le manque de gibier. Cette habitude a perduré. Aujourd’hui, c’est un luxe apprécié des gourmets.  Du moins ceux qui aiment.

 

1 Gramoun dit :"le vendredi saint, les guêpes i pik pas".

 

2 Zandette, taon jacques (voir blog 02/06/2017)

 

Les ingrédients pour une friture de guêpes guide-reunion.fr

Il faut environ 100 grammes de larves de guêpes par personne de l’huile et du sel. Certains ajoutent du poivre, du piment, ... mais ce n'est pas une obligation. Moins vous en mettez, plus le goût de vos larves sera conservé.

Sortir les larves du nid.Enlever les larves de guêpes des alvéoles une par une, en évitant de les écraser entre vos doigts.

Les faire cuire à la poêle.

 

 Le site de l'Insectarium de La Réunion

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

La belle bleue

September 6, 2017

1/6
Please reload

Posts Récents

March 15, 2020

February 9, 2020

Please reload

Archives